Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2013-11-18

Chambre 209-2012 (2012)

Compagnie MAD / Sylvain Groud


Date et lieu de création : 13 mars 2012 - MA scène nationale - Pays de Montbéliard

JoNathan Loppin

Cliquez pour agrandir

Une chambre en soi.

Entrée dans un cube blanc posé au centre d’un volume que rien ne délimite : pas de scène, pas de salle. Vous êtes dans un théâtre mais pourriez aussi bien être dans une salle d’exposition où la forme s’observe, se contourne, se donne par ses quatre faces plutôt que dans un face à face - pure sculpture, forme mini- male à l’innocente austérité - apparemment.

Car quand vous la longez, vous remarquez un souffle, léger, qui la parcourt comme un frisson ; vous sai- sissez une ombre qui en arpente les quatre pans sans hâte - une ombre où plutôt un spectre tant rien, rien dans le cœur du cube que vous entr’apercevez par intervalles, entre les lames de stores qui en constituent les faces, ne semble pouvoir faire d’ombre ; vous voyez enfin un faisceau vert-absinthe qui s’évente, irisé, au sol et vous suit, suit votre regard. Vous seriez alors face à une lanterne fantastique, plutôt que magique, tant cette forme parait appartenir à un cauchemar plutôt qu’à un rêve.

(...) d’ailleurs, vous avez la sensation de vous réveiller, soixante minutes plus tard, du cauchemar d’un autre - un autre dont vous ne savez pas bien s’il est patient, soignant ou danseur dans un hôpital pour personnes âgées (vous reconnaissez l’inconfort de l’ensommeillement en territoire hostile, le lavage des mains à la frénésie mécanique, la respiration hachée, brûlée par l’enchaînement de la phrase chorégra- phique) ou bien s’il est votre double, autre vous-même, Horla d’une histoire qui serait simplement celle d’une commune humanité - d’un sort partagé.

Car la chambre, objet scénique central au départ, devient contexte à mesure que le geste, le mouvement, le regard se déplacent vers la périphérie de l’espace, à mesure que le solo se dissout, se démultiplie, ex- plose en une constellation d’interactions avec les individus présents ou représentés. Rien, alors, ne parait vous distinguer définitivement de ces figures déjà parties, absentes à elles-mêmes, que les écrans vous montrent comme vous n’avez que rarement, très rarement osé les regarder.

Là, vous vous réveillez face à un cube qui, au cours de ces soixante minutes, s’est animé, envenimé de sa propre volonté - ne vous laissant voir que les bribes d’un corps tendu, contraint, en lutte - des bandes d’images fragmentées par son opacité ; ne vous laissant voir que des images déformées jusqu’à l’hal- lucination par ses vibrations, anamorphoses d’un référent devenu lointain, corps altéré par l’effort ou

le temps, regards égarés par l’âge qui, contre l’adversité, semblent se rencontrer, se toucher - ne vous laissant voir, plutôt que ses pans sages, les enroulements tentaculaires d’un monstre qui pourrait être marin, d’une forme organique presque baroque, auquel le corps échappe de justesse. Figure du repos - de l’abandon - d’une fin posssible -

Fantastique, la forme l’est alors doublement, puisqu’elle abolit les frontières entre la scène et la salle autant qu’entre être et paraitre, entre surface et matière, entre les individus composant le public, ceux apparaissant sur les images et celui interprétant les deux. Nous nous tenons alors tous dans cet espace impossible où cohabitent les êtres et les images.

Julie Faitot, mars 2012


L'équipe

Chorégraphe : Sylvain Groud
Distribution : Sylvain Groud
Création vidéo : Clément Révérend
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Installation plastique : Jonathan Loppin

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie MAD / Sylvain Groud : cliquez ici

Production

Production principale :  Association Mouvement Action Danse
Co-production et partenariat :  MA scène nationale – Pays de Montbéliard

Résidences de création
Maison de retraite de Boucicaut – CHU de Rouen, dans le cadre de la mission « culture à l’hôpital »
MA scène nationale – Pays de Montbéliard

Ce projet a reçu le soutien de
Ministère de la Culture et de la Communication/DRAC Haute-Normandie
La Fondation Orange
Pôle Image Haute-Normandie

autres spectacles

La Déclaration-2017 [+]
Come Alive-2016 [+]
Trois Sacres-2016 [+]
Memento Vivere-2015 [+]
Music for 18 musicians-2013 [+]
Chambre 209-2012 [+]
Héros Ordinaires-2011 [+]
Collusion-2011 [+]
Partitions-2010 [+]
Elles-2010 [+]
Je suis descendu du plateau-2010 [+]
Donc-2009 [+]
Cordes-2009 [+]
Si vous voulez bien me suivre-2006 [+]
Bataille intime-2006 [+]
People-2006 [+]
Talitha Koum-2004 [+]
Ma terre Nelle-2005 [+]
L’Oubli-2005 [+]
Les Petites Formes-2005 [+]
Quadratura-2004 [+]
Zones Préoccupées-2002 [+]
 

agenda