Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2013-10-14

Parcelles (2013)

alleRetour


Date et lieu de création : 9 et 10 décembre 2013 - Auditorium de l'Esam



Cliquez pour agrandir
“Dans Parcelles, je souhaite interroger la notion du réel et de l’irréel. Du rêve et de la réalité. Du concret et de la fiction. De l’évasion d’une pensée et de ses frontières réelles.

Avec toute l’équipe qui compose le projet nous ferons du corps dansant le lieu d’une réalité imagée.

Comme un espace décomposé. Comme un corps fragmenté.

Nous chercherons la résonance et l’intéractivité provoquées par les corps des danseurs dans les espaces concrets du dispositif scénique avec les capteurs sonores et/ou visuels placés dans l’espace du jeu. Les corps des danseurs créeront en temps réel un univers sonore, plastique et visuel.

C'est eux qui nous feront vivre cette expérience. Ils vont se dédoubler, se fragmenter, se déformer jusqu'à la distorsion... C'est eux qui vont faire, par leurs volumes, parler le son et l’image. C'est eux qui créeront une situation d’entente entre les outils technologiques et la Nature du corps réel.

C’est par les nouveaux outils technologiques et les nouveaux programmes de traitement du son et de l’image en temps réel, que nous allons ouvrir les portes de l’imaginaire jusqu’à nous faire douter nous-même de ce qui est réel ou de ce qui est pure fiction.

Dans un premier temps nous oublierons la notion du corps en tant que forme complète et globale.

Nous allons expérimenter sa décomposition, tant physiquement que par l'image. Nous focaliserons notre attention sur le développement produit par l’image de ces décompositions du corps et son traitement par les ordinateurs. Créer de nouveaux espaces qui métamorphosent l'espace réel même par l’illusion optique. Traiter l’espace comme de nouveaux corps. Créer de nouveaux corps.

Créer de nouvelles parcelles du corps.

Puis nous aborderons la notion du poétique et de l’humain. La recherche et l’expérimentation doivent dépasser - dépassent - le champ de la technique. Celle-ci doit rester le côté immergé de l’iceberg et non sa surface visible. Art et technologie dans une fusion.

Ce qui nous semble réel peut facilement basculer dans un monde onirique, un monde de rêves.

Et si en fin de compte nous voulions simplement donner du concret au monde abstrait, au rêve et au songe ?”

Jesús Hidalgo, chorégraphe. Mai 2012


L'équipe

Auteur/e : Jesús Hidalgo
Concepteur/trice : Jesús Hidalgo
Chorégraphe : Jesús Hidalgo
Distribution : Emanuela Ciavarella, Cécilia Emmenegger et Mira Kang
Assistante à la chorégraphie : Emanuela Ciavarella
Décors / scénographie : Patrick Demière
Costumes : Sophie Ongaro
Création lumières : Damiano Foa
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Nicolas Germain, collaboration Multimédia

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique alleRetour : cliquez ici

Production

Production principale :  cie alleretour
Co-production et partenariat :  L’ESAM - Ecole Supérieure d’Arts & Médias Caen/Cherbourg et le CCNC/BN - Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie dans le cadre d’un accueil studio.

autres spectacles

Look at Me [+]
Ex.iL [+]
Dors - Face To Face [+]
BLIZZARD [+]
Dans(e) la forêt [+]
Parcelles [+]
Les tours des vents [+]
Soledades [+]
Pétales du temps [+]
A perte de vue [+]
Sarao [+]
Ellas [+]
Dors… [+]
Dédales [+]
Sequenza [+]
Les voleurs d'instants I - II [+]
Tutto a posto e niente in ordine [+]
 

agenda