Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2013-05-03

Les parents terribles (2013)

Compagnie Catherine Delattres

Durée : 1h50mn
Date et lieu de création : 05/11/13 au Rive Gauche/Saint-Etienne-du-Rouvray

Dans la chambre sombre où la lumière des autres ne pénètre jamais, Michel est resté l’enfant d’autrefois malgré ses 22 ans : « Mik est un bébé ». Toute la vie affective d’Yvonne est centrée sur son fils au dépens d’un mari devenu peu à peu inexistant.
Indifférente à tout ce qui n’est pas Michel, elle ignore les notions d’ordre d’argent et de morale.
Inaccessible à toute vie affective autre que la sienne, elle n’entend pas les plaintes de Léo et de Georges.
Dans la passion vécue par Yvonne, le don de soi est total, loin des cloisonnements traditionnels de l’affectivité. Elle voue à l’objet de ses tendresses les attentions et l’adoration d’une amante.
Cette tendresse dévorante se dissimule sous une camaraderie et une complicité enjouée. Yvonne ressent en amoureuse la joie du retour de l’aimé, le dépit devant son indifférence et le désir de lui plaire.

Mais Michel aime ailleurs et s’évade de la roulotte. Il ne voit plus en sa mère que sa meilleure amie, dépositaire des secrets les plus précieux. Dans son univers simplifié, son bonheur doit être le bonheur de tous : « elle m’adore, maman, et je l’adore et tu l’adoreras ».
Yvonne écoute horrifiée le récit de Michel. La jalousie étouffe tout sentiment maternel. Elle va défendre sa raison de vivre en essayant toutes ses pauvres ruses de malade : les larmes, le chantage du suicide, l’autorité et même les indignations puritaines : « Michel me trompait ».
Mais quand cette tentative échoue, la mère refuse de partager la joie des autres, les répliques se précipitent, le rythme s’accélère, Yvonne s’échappe.
En frappant Yvonne, la fatalité touche également Michel, faisant du jeune homme un meurtrier involontaire, un nouvel Œdipe accablé devant un mystère qui le dépasse.


L'équipe

Auteur/e : Jean Cocteau
Mise en scène : Catherine Delattres
Distribution : Avec Sophie Caritté, Etienne Coquereau, Florent Houdu, Lisa Peyron et Maryse Ravera.
Décors / scénographie : Ludovic Billy
Costumes : Corinne Lejeune
Création lumières : Jean-Claude Caillard

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie Catherine Delattres : cliquez ici

Production

Production principale :  Compagnie Catherine Delattres
Co-production et partenariat :  Théâtre du Château, scène conventionnée musique et théâtre baroques de Eu

autres spectacles

Le Prix Martin [+]
Oncle Vania [+]
Le Songe d'une nuit d'été [+]
L'Etourdi [+]
Les parents terribles [+]
Le jeu de l'amour et du hasard [+]
La mouette [+]
La Cantatrice Chauve [+]
Chat en poche [+]
Un jardin sous la pluie [+]
La place royale [+]
Poète aussitôt qu'amoureux [+]
Levers de rideau
Une demande en mariage, Un jubilé [+]
La Cerisaie, d'Anton Tchekhov [+]
Kiki l'Indien, de Joël Jouanneau [+]
 

agenda