Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2021-01-05

L'ouvrière inconnue (2010)

Art-Scène

Durée : 25 minutes

Photographie > Serge Périchon
Photographie > Serge Périchon

Cliquez pour agrandir

L’ouvrière inconnue (commande de la Bibliothèque François Truffaut de Petit-Quevilly) a été créée en novembre 2010 dans le but d’accompagner une exposition sur l’histoire du textile à Petit-Quevilly et jouée dans l’exposition elle-même.

L'argument

Et pourquoi pas un monument à l'ouvrier inconnu ? ET puisqu'en majorité, c'étaient des femmes, est-ce qu'on ne pourrait pas fendre d'un monument à l'ouvrière inconnue, avec en lettres d'or : "la ville de Petite-Quevilly reconnaissante" ?

Une ouvrière en blouse vient annoncer que la dernière usine textile de la localité va fermer ses portes. C’est la fin : elle va devoir « rendre son tablier ».
Saisie par le trouble, elle retrace un passé industriel dont les gloires cachent difficultés et tourments… Elle en vient ainsi à revisiter la condition ouvrière du XIXème siècle à nos jours.
Entre rage, humour et émotion, évoquant le souvenir de plusieurs générations d’employés du textile à forte majorité féminine, elle nous invite à leur rendre hommage…

Un propos universalisé

Si le texte s’appuie sur l’histoire quevillaise, il peut aussi bien résonner dans toute autre localité au passé industriel textile (voire industriel tout court).
Tout en citant certains sites ou anecdotes, le propos tourne autour des conditions de travail faisant suite à la Révolution industrielle.

Qu’il soit joué tel quel ou légèrement adapté (pour s’appuyer sur d’autres particularités locales), ce spectacle peut s’intégrer à toute manifestation touchant :
• le patrimoine industriel (exposition, musée, friche…),
• la mémoire ouvrière,
• la condition féminine.

Il peut également être présenté à un public de collégiens ou lycéens (en liaison avec le programme d’histoire).

Le traitement

La forme est résolument sobre et distanciée : un costume évoquant les années 50/60… une blouse… un cintre… une bobine de fil… un album-photo…
Ni décor ni accessoires. L’essentiel passe par le texte et le jeu…
Les représentations sont données dans l'exposition quevillaise servant d’appui de jeu à l’actrice.

La représentation

Spectacle intimiste et de proximité, « L’ouvrière inconnue » se doit d’être joué devant un public réduit (30 personnes maxi).
L’actrice, en rapport direct avec le public, peut l’emmener en déambulation (exposition ou site industriel).
Vu le format court (20 min), plusieurs représentations sont possibles dans la même journée.
Même si la forme est souple, elle demande une répétition sur place le jour de la représentation.

  • Textes > Olivier Gosse
  • Mise en scène > Olivier Gosse
  • Avec > Sophie Caritté
  • Texte paru chez > Christophe Chomant Editeur

L'exposition

Deux siècles d'histoire
L’exposition « Du coton au tissu » a été réalisée par les services de la ville de Petit-Quevilly. Elle retrace l’épopée de l’industrie textile aux XIXe et XXe siècles sur cette commune de l’agglomération rouennaise.
C’est aussi l’occasion d’y aborder des thématiques plus larges : mécanisation du travail, industrialisation de travaux initialement familiaux, architecture industrielle, transformation du coton, conditions ouvrières, travail des femmes, luttes sociales…
« L’ouvrière inconnue » a été créée dans le but initial d’accompagner cette exposition….
Les 2 formes de médiation se font donc parfaitement écho et forment, malgré la localisation initiale du travail de mémoire, un cadre idéal pour évoquer le passé industriel français, dans sa globalité.

Conditions de prêt
L'exposition peut être mise à disposition des établissements scolaires accueillant le spectacle « L'ouvrière inconnue » (avec l'aimable autorisation de la Ville de Petit-Quevilly).
Deux options sont alors possibles :
1/ 1ère option : l’exposition est présentée uniquement le(s) jour(s) des représentations. Elle est alors installée et démontée par la compagnie Art-Scène.
2/ 2ème option: le collège prend l’initiative de présenter l’exposition plus longuement. Il a alors à sa charge de l’installer et de la rendre.

L’exposition se compose de 12 panneaux souples comprenant des œillets à chaque coin et un panneau introductif fixé par structure rigide sur son verso.

L'équipe

Auteur/e : Olivier Gosse
Distribution : Mise en scène: Olivier GOSSE
Avec :Sophie CARITTE

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Art-Scène : cliquez ici

autres spectacles

Vive l'eau ! [+]
Biodiversité dans l'adversité [+]
Montée de fièvre dans les feuillus [+]
Eternelle eau vive [+]
Le labo des débats [+]
Rose & Ferdinand [+]
Une heure chrono [+]
Rouen, la ville dont vous êtes le héros [+]
Dans le même fleuve [+]
Fous de faune et de flore [+]
Aqua ca rime. BIP concertante [+]
Harmoniques [+]
Un noeud à la mémoire [+]
L'ouvrière inconnue [+]
Brigade d'Intervention Poétique [+]