Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2016-02-29

Premier volet / Jeden (ça va aller...) (2013)

Collectif Le Poney

Durée : 1h10





Cliquez pour agrandir

Jeden (ça va aller...) est le premier volet du triptyque Tragédie domestique construit sur une contrainte : une même scénographie. C'est un appartement surchargé dans lequel il s'agirait de vivre, à quatre. Nous avons travaillé autour de la photographie sur ce 1er volet, qui fait resurgir des personnages étranges, inadaptés, seuls et empêtrés... Tout part de simples situations domestiques - un dîner entre amis, une scène de séduction... - puis un détail fait dérailler la mécanique et tout bascule, entre une pièce de Beckett et un film de Lynch.

Personnages figés dans le temps, subissant l'inéluctable temps qui passe et qui mène tout droit à la CATASTROPHE.

Nous voulons essayer avec cette pièce de répondre à nos envies d'interprètes, de faire des tentatives à priori osées, comme par exemple ce passage chanté sur Roméo & Juliette de Prokofiev. Essayer des combinaisons improbables qui provoquent assurément la surprise. Cet entremêlement des disciplines (théâtre, danse, photographie) nous permet de créer une forme d'étrangeté propre à Jeden (ça va aller...).

Il est important pour nous de travailler également le corps, d'explorer le mouvement arrêté et ainsi rejoindre une certaine forme de « photographie au plateau ».

Nous nous inspirons de l'univers du réalisateur David Lynch (Twin Peaks), du photographe Gregory Crewdson avec ses scènes d'intérieur très intimes et singulières, ou encore du peintre Roman Opalka qui n'a cessé de peindre toute sa vie le temps qui s'écoule sous forme de chiffres.

Le ton que nous voulons donner à Jeden (ça va aller...), même si nous abordons l'idée de catastrophe, n'est pas pour autant grave, au contraire. Il en résulte des situations cocasses, comme ce personnage qui ne cesse de se prendre un chambranle de porte invisible, ainsi que des dialogues à l'humour grinçant.

Pour réaliser ce triptyque, Le Poney, collectif d'artistes, regroupe Stéphanie Brault, Matthieu Coulon, Gregory Guilbert, Virginie Vaillant. Un volonté de façonner à 8 mains cette humanité fébrile, qui s'essouffle à rester vivante, en trébuchant, en meuglant, en vibrant de vie... En s'appuyant sur des fantômes, des figures anciennes, des gens ordinaires. Mais c'est pas grave !


L'équipe

Auteur/e : Stéphanie Brault, Matthieu Coulon, Gregory Guilbert & Virginie Vaillant
Mise en scène : Stéphanie Brault, Matthieu Coulon, Gregory Guilbert & Virginie Vaillant
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Régie lumière: Jérôme Houlès ou François Bacon

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Collectif Le Poney : cliquez ici

autres spectacles

RIFT [+]
Deuxième volet / Millefeuille [+]
Premier volet / Jeden (ça va aller...) [+]
 

agenda