Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2015-02-02

Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir (2014)

Théâtre de la Canaille

Durée : 1 heure





Cliquez pour agrandir

L’histoire : Trois personnages masculins : Ernest-Désiré-Stanislas. Lieu : trois lits, une table.

Un jour comme tous les jours Ernest, Stanislas et Désiré se réveillent plutôt de bonne humeur, ils se chamaillent bien un peu mais pas plus que d’habitude. Arrive une lettre dans la grande fente de la grande boîte : Chers Ernest, Stanislas et Désiré  « Aujourd’hui c’est le dernier jour. Votre vie est finie. Toutes les journées ont été utilisées. Il n’y a rien à faire. Sincères salutations ». Pas de signature.

Les trois petits vieux décident de faire comme si de rien n’était. Pas de lettre, pas de mauvaise nouvelle. Et puis d’abord d’où vient-elle, qui est-ce qui décide et pourquoi aujourd’hui ? C’est tout simplement impossible. Les trois amis n’ont « absolument pas le temps de mourir ».

Voilà nos trois compères sans dessus dessous. Ils décident de répondre ceci :

« Chère Madame ou cher Monsieur,

Nous n’avons pas reçu votre lettre. Nous ne sommes pas d’accord. Nous n’allons pas mourir avant longtemps, nous n’allons pas mourir du tout car nous ne voulons pas mourir. Nous allons vivre éternellement. Salutations. E.D.S.

Pas de destinataire ? Qu’à cela ne tienne, on la met dans la boîte et on ferme le tout avec des clous.

Ils se mettent à faire les fous, à s’imaginer des exploits terribles. Alors ils chahutent, se perdent dans leurs imaginations, cabriolent tant et si bien que d’un coup Ernest fait un malaise. Tout le monde se pose. On ritualise le petit déjeuner avec la cérémonie du Thé. Mais voilà cette angoisse qui surgit : « si on avalait de travers et qu’on en meure » ? Arrêt sur image, valse de la théière telle une patate chaude, dispute, menaces, honte…silence. Toc Toc à la porte…c’est encore la Mort ? Les trois compères filent sous la table. Des pas résonnent au loin, la grande inconnue repart. Se relever devient difficile, courbatures et craquements. Bien ! Faisons le bilan de notre vie, c’est parti !  Les souvenirs s’effeuillent comme la scène de la petite fille à la bicyclette rouge, c’était l’amour…

La mort insiste et Toc à la porte, On joue à se la représenter mais le doute n’est plus possible il doit laisser la place à l’acceptation apaisée. Nos trois papis se préparent à mourir pour longtemps et ils admettent en chœur que ce n’est pas facile. Cela fait, Ils meurent tranquillement dans leur lit. Noir.

Lumière. Trois garçons apparaissent  en disant : « Tu t’es aperçu de quelque chose toi ? Moi non, je m’étais endormi ! Cela ne faisait pas mal du tout. Noir final.


L'équipe

Auteur/e : Suzanne van Lohuizen
Mise en scène : Denis Buquet
Distribution : Denis Buquet
Thomas Schetting
Davis Stevens
Décors / scénographie : Stéphane Landais
Costumes : Corinne Lejeune
Composition musicale : Philippe-Marcel Iung

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Théâtre de la Canaille : cliquez ici

autres spectacles

Les Impatients [+]
Ali Baba, 40 voleurs et l'esclave Morgiane [+]
Un Ali Baba [+]
Ça pousse [+]
Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir [+]
Les braves gens ne courent pas les rues [+]
Mascarade [+]
Duô Kazou [+]
Histoires comme ça [+]
Un Roman de Renart [+]
La Véritable Histoire de Blanche Neige [+]
Weill que vaille [+]
Trois Satie en forme de poire [+]
 

agenda