Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2016-11-04

Orlando (2017)

Théâtre de la Demeure


Date et lieu de création : en cours

Orlando © Alexandra Rübner
Orlando © Alexandra Rübner

Cliquez pour agrandir
Orlando met en œuvre une libre adaptation du texte éponyme de Virginia Woolf, dans un dispositif polyphonique, mêlant création théâtrale, musicale et visuelle. Le roman de Virginia Woolf retrace la singulière aventure d’un voyage à travers le temps – le récit se déroule sur quatre siècles, entre l’âge d’or de la Renaissance et du Baroque Elisabéthain et notre époque contemporaine – et à travers le spectre des identités sexuelles – le personnage d’Orlando passe tour à tour d’une identité masculine à une identité féminine. Dans cette perspective, la mise en scène d’Orlando, que je souhaite porter, convoquera les idées de transformation, de travestissement et de contamination des codes esthétiques : au plateau, une comédienne, entourée de trois musiciens, incarnera tour à tour les différents visages d’un personnage éminemment plastique, qui questionne, à travers le prisme du changement de sexe, les idées reçues et les impostures des siècles qu’il/elle traverse. Cette logique transformiste se lira aussi dans la dramaturgie qui tentera la rencontre d’un expressionnisme d’inspiration baroque et d’un vocabulaire esthétique contemporain. Enfin, cette hybridation se poursuivra dans la création musicale, où s’inventera l’anachronique dialogue d’une instrumentation acoustique baroque, avec un univers sonore électro pop. Dès lors, il s’agit de penser le projet Orlando comme on fabrique un monstre fabuleux, une Chimère : créer un corps nouveau, inouï, vivant, à partir de l’assemblage d’éléments fondamentalement hétérogènes. Tête de lion, pattes de chèvre, queue de dragon, j’imagine Orlando comme une étrange Chimère qui cultive les métamorphoses androgynes, les chocs historiques, les télescopages esthétiques pour éveiller un nécessaire et stimulant trouble dans le genre, et dans les genres.

L'équipe

Auteur/e : Virginia Woolf
Mise en scène : Alexandra Rübner
Chorégraphe : Amalia Salle
Distribution : Alexandra Rübner : comédienne
Stéphane Tamby : composition musicale, flûte baroque, chant
Jérémie Lapeyre : programmation électro
Yoann Moulin : clavecin et synthétiseurs
Arthur Michel : création et régie vidéo
Vassili Bertrand : création et régie lumière
Décors / scénographie : Camille Vallat
Costumes : Madiguen Turmel
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Arandel (Collaboration musicale), Valérie Lesort (Accessoires)

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Théâtre de la Demeure : cliquez ici

autres spectacles

Orlando [+]
Un Homme qui dort [+]