Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2017-01-24

Les Petits c'est comme les Grands... Mais en pas pareil (2016)

Compagnie Bleu 202

Durée : 50 minutes
Date et lieu de création : 03/12/2016 au Théâtre de L'Enfumeraie à Allonnes




Cliquez pour agrandir
Spectacle de théâtre burlesque dansé
JEUNE PUBLIC FAMILIAL

à partir de 5 ans - durée du spectacle : 50 minutes environ

Synopsis
Pour la première fois, Benjamin (10 ans) et Capucine (5 ans 3/4), se retrouvent seuls à la maison. Papa et maman sont de sortie en tête à tête. Durant cette soirée nos jeunes héros vont enfin avoir le champ libre pour monter le spectacle qu’ils comptent bien présenter au mariage de leurs parents...

Note d’intention
Benjamin et Capucine sont sensiblement du même âge que les enfants du public.
Les questions qu’ils se posent sont identiques à celles que se posent scénaristes et comédiens quand ils créent un spectacle.
C’est dans cette perspective que nous avons décidé d’écrire nous-même cette pièce et de la jouer.

Nos personnages n’ont pas de filtres, ils sont dans leur délire d’enfants, dans leur imaginaire. A travers eux, nous sommes là pour rire, pour rêver... En découle une initiation au théâtre pour les plus jeunes, en abordant des thèmes qui leur parlent : Le rapport frère-sœur, le rapport au monde des adultes, la notion temps / espace.
Le déroulement de cette histoire laisse libre cours aux émotions.

Il nous semble important de garder la même exigence de création dans ce spectacle que dans un spectacle tout public. Si l’enfant d’aujourd’hui peut-être le spectateur du théâtre demain, il en sera d’une manière ou d’une autre l’acteur comme il sera dans le futur auteur et acteur de sa propre vie.

C’est l’histoire d’un frère et d’une sœur, dont le rapport peut être assimilé à toute relation entre enfants. Chaque spectateur peut s’identifier aux personnages de l’histoire.

Pas de barrières à l’imaginaire, pas de limites dans leurs jeux. Ils vont à deux créer leur propre monde, leur propre fonctionnement, leurs propres règles à travers leurs conflits, leur amour, leurs accords et leurs désaccords.

En une soirée, qui pour eux sera une éternité, nos héros vont avoir le temps de grandir, de vivre tout un tas d’émotions, comme les plus grands personnages de théâtre.

Notre propre plaisir de comédiens/auteurs est de créer un spectacle réjouissant pour les enfants, de même que celui de Benjamin et Capucine est d’étonner et de faire plaisir à leurs parents.

La scénographie n’est pas là pour donner un côté réaliste à la pièce. Elle donne cependant l’impression que les comédiens ne sont pas plus grands que leur personnage dans l’histoire.

Des portes de 3 mètres offrent des sorties de chaque côtés de la scène. Une toile de projection noire, en fond de scène, permet de donner aux différents lieux, à l’aide de vidéos et d’images numériques, une dimension plus poétique que réaliste, tout en accentuant la différence de taille entre les comédiens et le lieu de l’action.

L’utilisation du numérique (vidéo et images fixes) dans ce projet va de pair avec la lumière, elles doivent être d’une présence discrète. Les deux sont travaillés en même temps, imbriqués l’un dans l’autre.
Pour les costumes, on se rapproche du monde des enfants. Les leurs seront réalistes, contemporains. Cependant, un travail sur les costumes sera réalisé. Les personnages de l’histoire doivent mettre en scène « la rencontre de leurs parents » qu’ils souhaitent présenter au mariage.

Leur mise en scène va les amener à se fournir dans la garde-robe de leurs parents. La costumière joue sur la taille disproportionnée des vêtements pour que les acteurs aient l’air d’avoir vraiment pris des habits d’adulte.
Un simple ours en peluche est présent, au début de l’histoire, sur le plateau. Capucine s’en sert comme d’une marionnette pour représenter sa maman. Mais par la suite, Capucine se « glisse » dedans et lui donne vie.


L'équipe

Auteur/e : Delphine Jeanne et Pierre Trouvé
Concepteur/trice : Pierre Trouvé et Delphine Jeanne
Mise en scène : Daniel Pâris
Chorégraphe : Pascale Pâris
Distribution :
Delphine Jeanne (Capucine)
Pierre Trouvé (Benjamin)
Marie-Claude Moreau et Daniel Pâris (Voix off)
Décors / scénographie : Baptiste Trouvé
Costumes : Sylvaine Larpent
Création lumières : Luc Fournier
Création vidéo : Sylvain Legros
Création bande son : Luc Fournier
Composition musicale : Emmanuel Denis
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Camille Skrzynski (graphiste) Amandine Plessis (Assistante à la mise en scène)

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie Bleu 202 : cliquez ici

Production

Production principale :  Compagnie Bleu 202
Co-production et partenariat :  Conseil Départemental de l'Orne
Théâtre de l'Enfumeraie (Allonnes).

autres spectacles

Les Petits c'est comme les Grands... Mais en pas pareil [+]
Nouvelles du Front [+]
Vieillir la Belle affaire ! [+]
Giordano Bruno [+]
Dépistage [+]
Bistrot [+]
 

agenda