Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2017-04-14

Look at Me (2017)

alleRetour

Durée : 1 h
Date et lieu de création : 3, 4 et 5 avril 20147 - L'Hippocampe

L'évidence de notre existence ne se montre que mieux à la lumière d'autrui.
Puisque que nous parlons, écrivons, travaillons, communiquons avec l'autre nous existons.
Toutefois c’est la question de la raison d’être même de notre existence qui nous laisse sans réponse. Cette question, énigmatique de prime abord, traduit notre désir d'en comprendre et la signification et la finalité : qu'est-ce qu'exister ? Pourquoi exister ?
"Look at me" (« regarde moi ») est le deuxième volet du projet sur le thème du désir : FaceToFace.
il se compose de trois actes : Le premier acte étant un duo d’hommes, le deuxième un duo de femmes, et le troisième réunissant dans une même composition les quatre danseurs.
Chez l’Homme, le désir apparaît comme une quête sans fin de ce qu'il ne possède pas, quête qui ne s’éteint alors jamais. Cette vision du désir rejoint celle de Freud, où l’Homme est un être éternellement insatisfait.
"Look at me" est une proposition chorégraphique mettant en scène notre humanité au travers de deux femmes qui nous parlent de leurs besoins d’exister et d'être visibles aux yeux de l’autre.
Besoin de compter pour l’autre au point d’y s'être arrogée une place dans ses sentiments, voire d'en être devenues l'une des raisons de vivre si ce n'est la seule.
La reconnaissance de notre existence par autrui est intemporellement un sujet de société. De même ce que nous sommes prêts à faire pour obtenir cette reconnaissance, quelle que forme qu'elle puisse revêtir, juste pour exister aux yeux de l’autre. Même un tout petit peut exister... mais exister malgré tout.
Selon le Larousse, exister c'est : "Avoir la vie, vivre. Être dans la réalité, se trouver quelque part, être repérable dans le temps et dans l’espace. Avoir de l’importance, de la valeur. S’affirmer, se faire reconnaitre comme une personne aux yeux de la société, d’un groupe, de quelqu’un." Ainsi la révolte apparaît comme un moyen d’exister. En effet, contester c'est exister, pourvu qu'il n'y ait pas déni.
Dès notre plus jeune âge nous prenons conscience d'être un sujet distinct de notre mère au travers de la frustration qui suit le sevrage, mais ne sachant pas encore nous désigner à la première personne. C'est autrui, nous désignant à nous-mêmes, qui nous fait exister comme un individu : nous désignant comme le propriétaire du moi, du je. Ce rapport à autrui nous accompagnera tout au long de notre vie.
Au travers du kaléidoscope des différences culturelles entre la Corée et la France, la notion d'exister sera explorée. Notre processus de création artistique incluant les répétitions nous fera avancer dans les couloirs parfois tortueux de l’imaginaire. Couloirs débouchant ici et là sur un dédale de portes, de mondes aux milles existences revisitées, comme perdus dans un labyrinthe de propositions à expérimenter jusqu'à trouver ce fil d’Ariane tant recherché vers la sortie.
Exister c’est vivre d'abord.
Notre travail de création se fera dans un espace vide, où les deux corps avec la lumière vont pouvoir modeler constamment les différents espaces, les différents mondes. Le silence sera un élément important de cette chorégraphie : silence corporelle, silence sonore, jusqu'au silence dans les regards.
Les répétitions seront étalées sur plusieurs mois où le vide va pouvoir s'installer, et lui laisser gagner en importance entre chaque répétition. Nous changerons les espaces de travail ainsi que les villes, changeant les repères du quotidien.
Le mouvement du corps restant par nature abstrait, il ne prendra sens qu'au travers del’interprétation qu'en fera notre regard.
Dans "Look at me" le regard que nous porterons sur les différentes propositions chorégraphiques et gestuelles des danseuses lui donnera un sens où chacun pourra y découvrir sa propre lecture, unique et personnelle.

L'équipe

Auteur/e : Jesus HIDALGO
Concepteur/trice : Jesus HIDALGO
Chorégraphe : Jesus HIDALGO
Distribution :  
Euh Hye KU
Audrey ROGERO
Création lumières : Damiano FOA
Composition musicale : Perig VILLERBU

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique alleRetour : cliquez ici

autres spectacles

Look at Me [+]
Ex.iL [+]
Dors - Face To Face [+]
BLIZZARD [+]
Dans(e) la forêt [+]
Parcelles [+]
Les tours des vents [+]
Soledades [+]
Pétales du temps [+]
A perte de vue [+]
Sarao [+]
Ellas [+]
Dors… [+]
Dédales [+]
Sequenza [+]
Les voleurs d'instants I - II [+]
Tutto a posto e niente in ordine [+]