Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 0000-00-00

Rodogune (2004)

Théâtre du Loup Blanc

Durée : 1h45

B.-M. Palazon
B.-M. Palazon
B.-M. Palazon

Cliquez pour agrandir
Il faut redécouvrir Rodogune, la pièce préférée de Corneille : une tragédie flamboyante où, dans le somptueux langage de l’alexandrin, s’exprime un auteur résolument contemporain.

En 1644, l’auteur du Cid connut avec cette magnifique pièce à suspense, quasi policière, son dernier succès public — et, au long du siècle suivant, elle demeurera la plus jouée de toutes ses tragédies. L’une des plus shakespeariennes, aussi : on y trouve un mélange des tons qui, aujourd’hui, nous ravit.

  • Quelle mise en scène ?:

    Médée, Œdipe, les Atrides : les grands mythes sont ici comme rassemblés. Aussi est-ce dans l'univers syncrétique de l’heroic fantasy, où s'incarne l'imaginaire de notre temps, que nous avons transporté le cadre sulfureux et fantastique de Rodogune.

    Au cœur d’une aire de jeu délimitée par un tapis de jonc de mer en ellipse que les éclairages mueront tour à tour en natte du conteur, en désert ou en intérieur du palais, un trône baroque, fait de crânes et d'ossements, s'érigera comme l'enjeu totémique de ce conte barbare.

    Bien loin de gommer les différences de ton, de la comédie à la tragédie, ou de les englober dans une vision unifiante, nous les mettrons en relief pour retrouver le gisement baroque où, selon nous, s'enracine ce drame shakespearien.

    Les costumes, indéfinissables, oniriques, évoqueront à la fois le Moyen-Orient, l’Antiquité byzantine, le monde des insectes et l’univers de la science-fiction.

    La musique, enfin, ponctuera la représentation. En lisière de l'aire de jeu, elle sera jouée par le comédien qui joue le rôle de Timagène — confident, musicien et conteur. À base de percussions, elle exprimera dans un langage contemporain une sauvagerie primitive.

  • L'équipe

    Auteur/e : Pierre Corneille
    Mise en scène : Jean-Claude Seguin
    Distribution : Affholder Véronique
    Fayette Matthieu
    Grudzinski Marie
    Guédon Laetitia
    La Tullaye (de) Malo
    Nzapassara Modeste
    Décors / scénographie : Gustavo Kortsarz
    Costumes : Philippe Varache
    Création lumières : Hervé Bontemps

    Contacts

    Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Théâtre du Loup Blanc : cliquez ici

    Production

    Production principale :  Théâtre du Loup Blanc
    Co-production et partenariat :  Scène Nationale d'Alençon-Flers

    autres spectacles

    Nous Tziganes [+]
    Embrasser les ombres [+]
    Long voyage vers la nuit [+]
    Œdipe [+]
    Palatine [+]
    Rodogune [+]
     

    agenda