Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 0000-00-00

La voix humaine ()

Théâtre de la Presqu'Ile



« Une femme seule, dans une chambre en désordre, téléphone à son amant qui vient de la quitter pour une autre. En partant de cette situation tristement banale, Jean Cocteau a écrit une mini-tragédie en un acte - un étrange « monologue à deux voix » fait de paroles et de silences - dans laquelle le téléphone joue un rôle essentiel. « Dans le temps, écrit Cocteau, on se voyait. On pouvait perdre la tête, oublier ses promesses, risquer l'impossible, convaincre ceux qu'on adorait en les embrassant, en s'accrochant à eux. Un regard pouvait changer tout. Mais avec cet appareil, ce qui est fini est fini. » Créé en 1930 à la Comédie française par Berthe Bovy, ce texte a également été joué et enregistré par Simone Signoret. Il a été mis en musique par Francis Poulenc et adapté au cinéma par Roberto Rosselini, avec Anna Magnani dans le rôle-titre. »

L'équipe

Auteur/e : Jean Cocteau
Mise en scène : Michel Vivier
Distribution : Patricia Pommiès

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Théâtre de la Presqu'Ile : cliquez ici

autres spectacles

le grand métier 46°N/52°W [+]
Du pain plein les poches [+]
On peut aimer son prochain et avoir envie d’en reprendre un morceau [+]
La soeur de Marcel [+]
Richard III n'aura pas lieu, ou scènes de vie de Meyerhold, de Matéï Visniec [+]
J'ai des nouvelles de Maupassant [+]
Les laveurs de cerveaux, de Matéï Visniec [+]
La voix humaine [+]
Vous me promettez, monsieur Cioran de ne plus entrer dans l’armoire ? [+]