Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 0000-00-00

Plan K (2009)

Théâtre Méga Pobec

Durée : 30 min et 1 heure

PHANTOM (collectif Rouennais)

Cliquez pour agrandir
Plan K/Tracé 1, puis Plan K/Tracé 2 sont deux formes différentes en deux formats différents : la première de 30 minutes et la seconde d’une heure. Elles sont construites selon des approches et des configurations distinctes de la même œuvre de Koltès : « Dans la solitude des champs de coton ».

Plan K/Tracé 1 a été présenté, en Juillet 2009, à l’espace Jeanne Laurent, dans le cadre de l’hommage rendu à Bernard Marie Koltès par le festival d’Avignon Off et compagnies. Premier tracé, premier sondage « d’un champ de coton dans lequel on se promène, nu, la nuit ». Sondage aléatoire, plus préoccupé à appréhender la ou les natures du sol, qu’à prétendre en connaitre prématurément la composition.
Ici on se méfie de l’histoire, on éloigne les aprioris, on se met à l’œuvre sans savoir véritablement de quel ouvrage il s’agira, autrement dit, on reconnait ne pas connaitre « ce qui maintient la brute, et la maintiendra encore pour des éternités, à distance de la demoiselle » qui peuple le monde.
Ici on ne verra rien d’une pièce, en tout ou partie, qui aurait pour titre : « Dans la solitude des champs de coton », on n’entendra du texte qu’en creux, on ne saisira rien qui ne tombe sous le sens autre que la sensation d’une probabilité.
C’est cet espace d’herbes folles, de culture abandonnée, de cailloux, un espace laissé brut et vierge, avant l’envahissement des grues et des pelleteuses, avant que ne se dresse l’édifié, que foule du pied ce premier tracé.
Vaille que vaille, le tracé 1 de Plan K. écrit, met en mots et en mouvements une intuition préambulaire, dans un format réduit dont on se plait à penser qu’il procède « comme un poids dont il faut que je me débarrasse sur quiconque, homme ou animal, qui passe devant moi ».

Trois étages en escaliers et marches, quelques portes à franchir, 250 mètres-carrés en larges salles aux murs tracés. Et dans ces traces, le Tracé 2 de Plan K. Tracer le texte comme on retrace un plan dont on aurait perdu mesures et cotes. Hisser voix et corps comme on dresse le bâti d’un bâtiment futur. Pour se faire une idée. Et dans le vaste espace ouvert par le désir du texte, « lui donner une forme et un poids, avec la cruauté obligatoire qu’il y a à donner une forme et un poids au désir. »
C’est à ce palier de l’histoire, « jamais monté, jamais descendu, prenant les lignes courbes pour des lignes droites », que stationnera provisoirement le tracé 2 de Plan K.
Entre désir et possession, entre rêve et réalité, à l’endroit de tractation où se jaugent l’un l’autre le : d’où ça vient, et le : où ça va, il faut se faire une raison. Coûte que coûte, donner un nom à ce qui a été et à ce qui sera, qui est l’endroit de toutes les politesses et de tous les dangers, le lieu du langage dont le deal est le commerce.
« Un deal est une transaction commerciale portant sur des valeurs prohibées ou strictement contrôlées, et qui se conclut, dans des espaces neutres, indéfinis, et non prévus à cet usage, entre pourvoyeurs et quémandeurs, par entente tacite, signes conventionnels ou conversation à double sens - dans le but de contourner les risques de trahison et d'escroquerie qu'une telle opération implique -, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, indépendamment des heures d’ouverture réglementaires des lieux de commerce homologués, mais plutôt aux heures de fermeture de ceux-ci. »

Beautiful Simone / première brique
A chaque représentation des tracés 1 et 2, le collectif brèch, regroupement de cinéastes et de vidéastes, projettera des films expérimentaux réalisés en 16 mm.
Ces films, ainsi que le Tracé 1 de Plan K, seront présentés au festival des Ecrans Documentaires d’Arcueil-Cachan fin octobre 2009. (durée : environ 20 minutes)
Réalisation: Quentin Brière Bordier
Assistant à la réalisation: Antoine de Mena
www.lesecransdocumentaires.org

Proposition cinématographique éphémère sous forme d'une projection simultanée de deux films tournés en 16mm.

Première étape de l'édification d'un film documentaire expérimental réalisé dans le contexte de la mutation de l'hôpital psychiatrique de Navarre.

Première brique / Beautiful Simone est un montage inachevé de rushs bruts. L'installation se donne à voir comme l'émergence de quelque chose à travers une écriture littéralement corporelle. Il y a des lignes, des sillons, des endroits, physiques et mentaux, des traces d'une histoire passée, et d'une autre en train de se faire en même temps que le film se cherche lui-même.

Au départ il y a ce lieu.
Puis ces gens dans ce lieu.
Partir déjà de ça.
Des énergies que l'un et les autres dégagent.
Dans le cadre.
Dans le geste.
Et voir ce qu'ils racontent.

brèch est un jeune collectif de cinéastes et de vidéastes. Leurs travaux cherchent à interroger la question du réel filmé et de la forme documentaire dans le cinéma.

www.brech-collectif.net

L'équipe

Auteur/e : Travail autour de l’œuvre de Bernard Marie Koltès, en amont d’une création en 2011 de « La solitude dans les champs de coton »
Concepteur/trice : Jean-Pierre Brière
Mise en scène : Jean-Pierre Brière
Distribution : Marie Crouail
Emmanuel Fleitz
Jean-Pierre Brière
Bruno Debrandt (sur Plan K tracé 2 uniquement)

Décors / scénographie : Pascale Mandonnet
Création bande son : Didier Préaudat
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Régie technique : Dominique Cailliot / Remerciements au service Imagerie Résonnance magnétique du CHU de Rouen et à l’équipe technique de la Scène Nationale Evreux / Louviers

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Théâtre Méga Pobec : cliquez ici

autres spectacles

Monroe [+]
Face à ce qui se dérobe [+]
Scélérat [+]
La forêt où nous pleurons [+]
Lundis de l'ETNA 2012 [+]
Les jeudis de l'Atelier(s) [+]
Dans la solitude des champs de coton [+]
L'Ane Jacasse et autres âneries ordinaires [+]
Ane Jacasse et autres âneries ordinaires [+]
Les jeudis de l'atelier(s) [+]
Les lundis de l'ETNA [+]
La Praticienne [+]
La Leçon [+]
Les derniers hommes [+]
Plan K [+]
Oh les beaux jours [+]
La septième porte [+]
A:O ou Antigone (deux points) Oedipe [+]
Œdipe le tyran de Sophocle [+]
Antigone (deux points) Antigone [+]
Le Cas Gaspard Meyer, ou de l’influence de la mémoire indienne sur un court de tennis [+]
 

agenda