Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2015-09-07

Henry VI (2012)

La Piccola Familia

Durée : Cycle 1: 8h30 avec entractes ; Cycle 2 : 8h30 avec
Date et lieu de création : Cycle 1, janvier 2012, Trident, Cherbourg ; Episode 3, novembre 2013, Théâtre National de Bretagne, Rennes ; Intégrale : juillet 2014, FabricA, Avignon

crédit: nicolas joubard
crédit: nicolas joubard
crédit: nicolas joubard

Cliquez pour agrandir
Henry VI regroupe trois pièces de William Shakespeare. 15 actes.
150 personnages. Près de 10000 vers retracent les cinquante années de
règne de cet enfant proclamé roi à l’âge de neuf mois.
Ce roi pieux, juste et sage connaît pourtant l’un des règnes les plus sanglants
de l’Histoire anglaise : assis sur le trône en 1422 dans le désordre de la guerre
de cent ans, il sera ensuite emporté dans les luttes intestines de la guerre des
“2 roses” jusqu’à son assassinat en 1471 par le futur Richard III. Un règne
débuté dans le chaos et achevé par le chaos.
Écrite au XVIe siècle et relatant quasiment tout le XVe siècle, cette oeuvre
monumentale est, de fait, installée au tournant de notre Histoire. Elle donne
à voir le lent basculement d’une époque ancienne (le moyen-âge finissant...)
vers une époque nouvelle, faite de révolutions techniques, scientifiques et
philosophiques qui vont bouleverser la marche du monde : découverte de
l’imprimerie, des armes à feu, développement de la navigation et découverte
des Amériques, premières théories capitalistes, bientôt Copernic, Galilée,
Luther...
Monter Henry VI c’est donc, je le crois réinterroger notre époque par ce qui
serait son origine en assistant à l’abandon par l’Homme d’un monde de valeurs
communautaires pour un monde individualisé. Sous la plume Shakespearienne,
dans la peinture de la lutte pour le pouvoir, nous pouvons déceler, en germe,
les attitudes fallacieuses des factions politique, la perversion de la subornation,
le mépris grossier à l’égard des femmes, l’étouffement de la vertu par l’ambition
et finalement... la violence mais aussi la tristesse du chacun pour soi.
Henry VI relate la lente dégénérescence du monde. Shakespeare la traduit en
basculant petit à petit du registre flamboyant de la comédie à celui crépusculaire
de la tragédie. La mise en scène suit cette courbe descendante en s’appuyant
sur une alliée rare et précieuse au théâtre : la durée. On entre dans Henry VI
en plein jour, on en sort au creux de la nuit. Les premiers mots de la pièce le
commandent : “Cieux, tendez-vous de noir, Jour, fais place à la nuit.”
Cette oeuvre est pour La Piccola Familia l’aventure adéquate pour poursuivre son
affirmation d’un théâtre généreux et festif à l’épreuve d’une réalité en manque
de curiosité, individualisée et morose. Nous souhaitons que les théâtres restent
des endroits de rassemblement pour la pensée et nous croyons qu’Henry VI,
bien que démesurée, saurait nous rappeler la mesure du vivant.
Thomas Jolly


L'équipe

Auteur/e : William Shakespeare
Mise en scène : Thomas Jolly
Distribution : Avec Johann Abiola, Damien Avice, Bruno Bayeux, Nathan Bernat, Geoffrey Carey, Gilles Chabrier, Eric Challier, Alexandre Dain, Flora Diguet, Émeline Frémont, Damien Gabriac, Thomas Germaine, Thomas Jolly, Pier Lamandé, Martin Legros, Julie Lerat-Gersant, Charline Porrone, Jean-Marc Talbot, Manon Thorel
Assistant à la mise en scène Alexandre Dain
Textes de la Rhapsode Manon Thorel
Régie générale Olivier Leroy
Régie lumière François Maillot et Antoine Travert
Régie plateau Lee Armstrong et Jean-Baptiste Papon
Régie accessoires Christèle Lefèbvre
Régie costume Pia Micha et Fabienne Rivier
Chef décoratrice Christèle Lefèbvre assistée de Sandrine Gallot
Construction Olivier Leroy, Xavier Libois, Fabienne Collet, Ludovic Billy et Thomas Roquier
Confection Sabine Knocke

Décors / scénographie : Thomas Jolly
Costumes : Sylvette Dequest, Marie Bramsen, Sylvain Wavrant
Création lumières : Léry Chédemail, Antoine Travert, Thomas Jolly
Composition musicale : Clément Mirguet
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : collaboration dramaturgique: Julie Lerat-Gersant

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique La Piccola Familia : cliquez ici

Production

Production principale :  La Piccola Familia. Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-Octeville, Le Théâtre National de Bretagne / Rennes
Co-production et partenariat :   Production La Piccola Familia
Production déléguée Théâtre National de Bretagne / Rennes
Coproduction Le Trident - Scène nationale de Cherbourg-Octeville. Les Gémeaux - Scène nationale – Sceaux. Comédie de Béthune - Centre Dramatique National Nord-Pas-de-Calais. Théâtre de l'Archipel - Scène nationale de Perpignan. Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque. Scène nationale Évreux Louviers. TNT – Théâtre National de Toulouse Midi-Pyrénées. TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers. Quai des Arts - Argentan, dans le cadre des Relais Culturels Régionaux. Théâtre d’Arras - Scène conventionnée musique et théâtre. Centre Dramatique National de Haute-Normandie.

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication et de l’ODIA Normandie/Office de Diffusion et d’Information Artistique de Normandie.

La Piccola Familia est conventionnée par la DRAC Haute-Normandie, la Région Haute-Normandie, la Ville de Rouen et est soutenue par le Département de Seine Maritime.

autres spectacles

Thyeste [+]
Le Radeau de la Méduse [+]
L'Affaire Richard [+]
Richard III [+]
H6m2 [+]
Henry VI [+]
Arlequin poli par l’amour [+]
Piscine [pas d’eau] [+]
Une nuit chez les Ravalets [+]
Toâ [+]
 

agenda