Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2017-12-01

Majesté - Te Deum et Grands Motets de Lalande (2017)

Le Poème Harmonique



En 1683, Michel-Richard de Lalande entre comme sous-maître à la chapelle royale, après avoir été soutenu par Louis XIV lors d’un redoutable concours de recrutement. Âgé seulement de 25 ans, le jeune compositeur va rapidement s’affirmer comme le favori du roi, et conquérir en presque quarante ans de carrière les emplois les plus convoités de la cour. Surtout, le monarque l’associe à la construction de la nouvelle chapelle royale, attenante au château de Versailles. Au fur et à mesure que les voûtes s’élèvent, Lalande compose et arrange ses motets, qui expriment la grandeur alors sans égale du royaume, en même temps qu’ils témoignent de l’acoustique incomparable du lieu. Psaumes, hymnes, Te Deum, ses œuvres enregistrent dans la liturgie l’atmosphère de la cour, au rythme des troubles et des réjouissances. Au carrefour de la légende royale et de l’architecture, les grands motets racontent une histoire unique, celle d’un monument et de la musique qui l’a vu naître.
Après avoir enregistré à la chapelle du château de Versailles les Te Deum de Lully et de Charpentier, Vincent Dumestre et Le Poème Harmonique abordent les musiques composées par Lalande pour ce lieu extraordinaire. Aux grands motets Deitatis Majestatem et Ecce Nunc Benedicte, synthèses de la pompe royale et du langage de l’opéra, se joignent le bouleversant Magnificat et le Te Deum le plus grandiose joué sous Louis XIV, celui du roi lui-même.

L'équipe

Distribution :
Emmanuelle de Negri, Dagmar Saskova : dessus,
Cyril Auvity, Sean Clayton : haute-contre,
André Morsch : basse / Chœur Aedes /
Orchestre du Poème Harmonique / Vincent Dumestre : direction musicale

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Le Poème Harmonique : cliquez ici

autres spectacles

Phaéton [+]
Majesté - Te Deum et Grands Motets de Lalande [+]
Breve è la vita nostra [+]
Le Tremblement de Terre [+]
Son of England [+]
To be or not to be [+]
DANZA [+]
Coeur [+]
Nochebuena [+]
Storie d'amore [+]
Du Louvre à l'Escorial [+]
In Vocem Hominis [+]
La Mécanique de la Générale [+]
Enfants de la malle [+]
Egisto [+]
Te Deum [+]
Caligula [+]
Aux cours du monde [+]
Didon et Enée [+]
El Cancionero de Don Luis [+]
Combattimenti! [+]
Leçons de Ténèbres, F. Couperin [+]
Griots et Consort [+]
Venezia, dalle calli ai palazzi [+]
Cadmus et Hermione [+]
Le Carnaval Baroque [+]
Le Bourgeois Gentilhomme [+]
Le Ballet des Fées [+]
Le Théâtre de la Foi [+]
Je meurs sans mourir, Anthoine Boësset [+]
Quatre chemins de Mélancolie [+]
Carnets de Voyage, Charles Tessier [+]
Esperar, Sentir, Morir [+]
Musiques pour Les Ténèbres, Michel Richard de Lalande [+]
Aux Marches du Palais [+]
Espagnol, je te supplie ! [+]
Lamentations de Cavalieri [+]
Stabat Mater, Pergolesi [+]
L'Humaine Comédie [+]
Il nuovo stile [+]
Musique et Poésie au chevet du Roy [+]
1610 : Nova Metamorfosi [+]
Tonos divinos, Tonos humanos [+]
Œuvres de Giulio Caccini à la cour de Marie de Médicis [+]
 

discographie

L'Humaine comédie, Etienne Moulinié |+]
Lamentations de Cavalieri |+]
Aux marches du palais |+]
Giovanni Battista Pergolesi, Stabat Mater |+]
La musiche di Bellorofonte Castaldi |+]
Domenico Belli, Il nuovo stile |+]
Pierre Guédron, le consert des consorts |+]
La Conversation, Robert de Visée et Théophile Viau |+]
Musiques pour les ténèbres |+]
Il Fasolo |+]
Nova Metamorfosi |+]
Si tu veux apprendre les pas à danser |+]
Quatre chemins de mélancolie |+]
Je Meurs sans Mourir |+]
Plaisir d'amour |+]
Love is strange |+]