Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2013-04-12

Ni fini ni infini (2008)

Théâtrenciel

Durée : 1 h




Cliquez pour agrandir
Quatre saltimbanques mènent la ronde. Ils jouent de la musique, mentent hardiment et joyeusement, comme des bonimenteurs, et vous entraînent dans leur cercle à la rencontre d’un étourni, un homme qui rassembla, de cirques en carnavals, de foires en casinos son Congrès Merveilleux, une étrange collection de machines à images, ronds, rouleaux et autres roulis du monde...

Ni Fini Ni Infini est un parcours théâtral au milieu d’objets singuliers, de machines à images (rouleaux peints ou dessinés, ombres, images projetées...) destiné à un public de 75 personnes environ.
Le public ne s’assoit pas, mais se promène avec les comédiens au milieu de cette étrange et très belle collection de machines (ni finie ni pourtant infinie, comme toute collection). Il reste d’ailleurs en général à fin du spectacle, pour les contempler tranquillement, comme une exposition.
Le voyage est aussi visuel que musical (tous les comédiens jouent d’un instrument), et les modulations de la musique composée par Bertrand Lemarchand accompagnent le mouvement irréversible du spectacle.
Le texte est un véritable puzzle de courts récits poétiques, dialogues absurdes, digressions burlesques, vaste « tournis de la langue » dont la dérisoire ambition est de conter le périple d’un homme qui un jour a senti la terre tourner sous ses pas, et qui ne cessa dès lors d’être étonné, étourdi par le « branle » du monde. Inguérissable vertige car, sur notre globe, ce n’est pas en s’arrêtant qu’on cesse de tourner.
Les textes, les machines, les musiques, développent sous des formes diverses la thématique du rond, du cercle, de la piste, du rouleau, du manège, bref, celle du tournis du monde.
Ils entraînent le public dans une sorte de ballet baroque et coloré, un vertige de mots, d’images et de sons, et l’invitent à tracer sa propre dérive dans la géographie des fictions dont ils l’étourdissent et l’émerveillent.
Le but du voyage n’est-il pas le voyage lui-même ?


“Ni Fini Ni Infini est une échappée vers le rêve, vers l’invention, vers l’humour aussi... [...] ce voyage en spiral [...] fait souvent penser à Fellini sans jamais s’y référer vraiment. Shön est un poète. Tout son univers repose sur la vision très personnelle, à la fois précise et informelle, qu’il a des mondes qu’il invente. Son regard n’est dupe de rien. Il y a chez lui de l’acuité, de la tendresse et une sorte de lucidité morose qui nous rappelle que la meilleure façon de poursuivre l’insaisissable  sans jamais le perdre de vue... C’est peut être de tourner en rond !” (Théâtre en Normandie)



L'équipe

Auteur/e : Roland Shön
Concepteur/trice : Roland Shön
Mise en scène : Hervé Lelardoux
Distribution : Ludovic Billy, Bertrand Lemarchand, Roland Shön, François Smol
Musique interprétée par Bertrand Lemarchand (accordéon, trompette), Roland Shön (bugle, tuba), François Smol (guitare, percussions)
Conception, texte, graphisme : Roland Shön
Décors / scénographie : Roland Shön, Ludovic Billy
Costumes : Aurélie de Cazanove
Création lumières : Claude Couffin
Composition musicale : Bertrand Lemarchand
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Frédéric Pickering (vidéos), Ludovic Billy (Construction et régie)

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Théâtrenciel : cliquez ici

Production

Production principale :  Théâtrenciel
Co-production et partenariat :  Dieppe Scène Nationale (76) – Atelier 231, Sotteville-les-Rouen (76) – Le Rayon Vert, Saint Valery en Caux (76) – Théâtre Massalia, Marseille (13)
Avec l’aide du Département de Seine-Maritime
DRAC Haute-Normandie - Région Haute Normandie

autres spectacles

Circulaires du service des instruments de mesure [+]
Gyromances [+]
Ni fini ni infini [+]
Le Montreur d’Adzirie [+]
A la recherche des Loxias perdus [+]
Hasardous Area [+]
Les visites obliques [+]
Les trésors de Dibouji [+]