Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2019-09-11

Le Principe d'Archimède (2019)

Compagnie Dodeka

Durée : 1h20
Date et lieu de création : 22/03/2019

crédit Ludivine Mabire
crédit Virginie Meigné
crédit Virginie Meigné

Cliquez pour agrandir

tout public - gradinage


Un soir, un enfant confie à sa mère que Pierre, l’un des maîtres-nageurs, a embrassé sur la bouche son copain Alex. Immédiatement, les parents se mobilisent pour dénoncer ce geste condamnable.

Un huis clos dans le vestiaire d'une piscine municipale : la directrice, deux maîtres-nageurs et un parent d'élève. Une rumeur se répand, les réseaux sociaux s'enflamment. Le public - placé en tri-frontal - est plongé au coeur de l'affaire. On suit avec suspens un flot de scènes dans lesquelles les personnages tentent vainement de s'amarrer à une vérité.

La configuration en tri-frontal permet de renforcer l'intimité du spectacle. Ainsi, le public analyse les paroles et les geste des comédiens et devient un témoin privilégié de l'affaire.


Le Principe d’Archimède, une critique de la société ? 

Le Principe d’Archimède est une œuvre polémique suscitant le débat. Pendant une journée, Josep Maria Miró construit une histoire « à partir d’un fait dont on ne sait s’il a réellement eu lieu ». L’auteur questionne le spectateur, à la fois témoin et juge de la situation. 

Les personnages se réfugient derrière leurs certitudes, discutent, s’affrontent, se soutiennent, se ferment et finissent par perdre la confiance qu’ils ont de l’autre, dénonçant subitement leurs soi-disant dérives. Chacun d’eux cherche à sortir indemne de cette situation inquiétante. 

Le maître-nageur devient en quelques heures un coupable indéfendable confronté à la vindicte populaire : les réseaux sociaux s’emballent, les langues se délient, les amalgames s’additionnent... Dans cette ambiance chlorée, un homme se retrouve pris dans les tenailles d’une société prête à tout pour prévenir tout risque de tendresse exagérée et de débordements affectifs.

On assiste à une prise à partie de l’opinion publique, à une condamnation d’un individu « non pas pour ce qu’il a fait mais pour ce qu’il aurait pu faire » ; même s’il est impossible de trancher sur l’innocence ou la culpabilité du maître-nageur. 

Au-delà de la pédophilie, Le Principe d’Archimède interroge sur « un modèle de société qui semble s’imposer en occident », qui s’enferme et se réfugie dans un rôle ultra-sécuritaire. Josep Maria Miró questionne les interdits, s’appuie sur ce fait divers pour stigmatiser les dérives protectrices. Est-il préférable de soutenir une société aux « modes ultra-sécuritaires qui, pour prévenir tout risque, choisit d’accroître la surveillance des individus » ? 

Vincent Poirier, metteur en scène


Médiation culturelle

Le Principe d'Archimède fait partie du "parcours Regards" proposé par les CÉMÉA et soutenu par la région Normandie. Ce parcours s'organise en trois temps avec la compagnie et les lycéen.ne.s : atelier de pratique théâtrale au lycée, aller voir Le Principe d'Archimède au sein d'une structure culturelle locale, voir En Principe au lycée (forme in situ permettant un autre regard sur le spectacle). Des rencontres avec le public sont envisageables en amont ou à l’issue des représentations. Enfin, un dossier pédagogique est disponible sur demande. Réalisé par une enseignante, ce dossier s'organise en deux parties : avant et après le spectacle.


L'équipe

Auteur/e : Josep Maria Miró
Mise en scène : Vincent Poirier
Distribution : Damien Avice, Pierre Delmotte, Isabelle Quantin, Nicolas Rivals
Décors / scénographie : Charles Altorffer
Costumes : Annaïg Le Cann
Création lumières : Olivier Bourguignon
Création bande son : Amélie Polachowska

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie Dodeka : cliquez ici

Production

Production principale :  Compagnie Dodeka
Co-production et partenariat :  Théâtre de Coutances - scène conventionnée, L'Archipel - scène conventionnée de Granville, la Ville de Bayeux.

La compagnie Dodeka est artiste associée au TMC, conventionnée par la communauté de communes Coutances Mer et Bocage et le conseil départemental de la Manche.

autres spectacles

Le Principe d'Archimède [+]
Un tramway nommé désir [+]
Neuf Petites Filles [+]
Simone (en veille) [+]
BORIS VIAN ! Un Cabaret [+]
L'empereur c'est moi [+]
Les sources d'Elle [+]
LILIOM - étape de travail [+]
Mythes : l'histoire de Thésée [+]
Biberkopf [+]
Roméo & Juliette [+]
Le Bal Populaire & Poétique [+]
Jack l'Eventreur [+]
Opérettes [+]
Le Frigo [+]
Sugar [+]
Titus Andronicus [+]
 

agenda

Du 4 au 4 mars 2020 | 17h30 | L'Éclat, théâtre de Pont-Audemer - Pont-Audemer

Du 7 au 8 nov. 2019 | 20h30 | Théâtre Municipal de Coutances - Coutances Cedex
 Renseignements +33 (0)2 33 76 78 50

Du 28 au 29 nov. 2019 | 20h30 | théâtre de l'Archipel - Granville

le 3 déc. 2019 | 20h30 | Théâtre des Miroirs - La Glacerie

Du 30 janv. au 31 déc. 2020 | 14h et 19h le 30 ; 10h le 31 | Service culturel d'Argentan - Quai des Arts - Argentan

le 7 févr. 2020 | 10h et 18h | Ville de Bayeux - Bayeux Cedex

le 4 mars 2020 | 17h30 | L'Éclat, théâtre de Pont-Audemer - Pont-Audemer