Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2011-01-04

3 folles journées ou la Trilogie de Beaumarchais (2011)

Compagnie Eulalie


Date et lieu de création : TOP / Boulogne Billancourt

Photos de répétitions
Photos de répétitions
Photos de répétitions

Cliquez pour agrandir
Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir, comme je sortirai sans le vouloir, je l'ai jonchée d'autant de fleurs que ma gaieté me l'a permis...
Pierre Augustin Caron de Beaumarchais

« J’ai toujours su que je mettrais en scène un jour la Trilogie de Beaumarchais, sujet de mes recherches et publications depuis longtemps. Il y a dans la mise en contact des trois pièces un mystère qui développe tout un kaléidoscope de notre vision du monde. Nous avons un jour, disons au tout début, rêvé d’embrasser la totalité de l’œuvre : Le Barbier et Le Mariage éclairés par la lumière diffuse et crépusculaire de La Mère coupable, cet « ouvrage terrible », dont Beaumarchais dit : « mes deux comédies espagnoles ne furent faites que pour le préparer » ; les deux comédies convergent vers le drame final, qui par rebond, les colore d’une irrémédiable noirceur.
Lors des lectures préparatoires avec les comédiens, la nécessité, et par là-même, le défi du recentrage et de la réduction, nous est clairement apparu. Nous avons donc fait le choix de l’intégrité sans l’intégralité : une adaptation qui s’approcherait au plus près de ce qui nous paraît essentiel dans le triptyque, à savoir la permanence du double thème de l’amour et de la politique et comment le Temps vient interférer dans ce drôle de ménage. Autrement dit, nous avons tenté de montrer comment, en près de 25 ans (un quart de siècle !), le désir, les sentiments, la fidélité à ses engagements (qu’ils soient politiques ou amoureux), la vigilance, la résistance, la gaité (au sens fort que lui donne le XVIIIe siècle), sont tour à tour bousculés, abîmés, parfois étouffés par le vieillissement. »
Sophie Lecarpentier


L'équipe

Auteur/e : d'après la Trilogie de Pierre Augustin Caron De Beaumarchais
Mise en scène : Sophie Lecarpentier
Distribution : Valérie Blanchon, Frédéric Cherboeuf, Guillaume Marquet, Solveig Maupu, Alix Poisson, Julien Saada, Florent
Guyot, Stéphane Brel
Décors / scénographie : Hélène Lecarpentier / Anne Lebas
Costumes : Nathalie Saulnier
Création lumières : Orazio Trotta
Création bande son : Tom Ménigault
Composition musicale : Bertrand Belin

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie Eulalie : cliquez ici

Production

Production principale :  Compagnie eulalie
Co-production et partenariat :  Co-production : Centre Dramatique Régional de Haute-Normandie / Théâtre des Deux Rives
Avec le soutien du Théâtre de l'Ouest Parisien de Boulogne-Billancourt, l'ADAMI, le Conseil Régional de Haute-Normandie, la DRAC Haute-Normandie, l'Espace Philippe-Auguste de Vernon et La CAPE 27

autres spectacles

Nos éducations sentimentales [+]
Qu'y a t-il à présent ? [+]
Grain de Sel [+]
Kvetch [+]
3 folles journées ou la Trilogie de Beaumarchais [+]
Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable [+]
Du bouc à l'espace vide - conférence illustrée sur l'histoire du théâtre [+]
Pour un oui pour un non [+]
L'Epreuve [+]
Le jour de l'italienne ou les vraies confidences [+]
Le fait d’habiter Bagnolet [+]
 

agenda