Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 0000-00-00

Il nuovo stile (1999)

Le Poème Harmonique



Florence fut, à la fin du XVIème siècle, le théâtre du plus grand bouleversement musical que connut l'histoire de la musique. Inspirés de la tradition antique, des philosophes, des savants, des poètes et des musiciens y propageaient les éléments d'une conception toute nouvelle de l'art. S'appuyant sur l'esthétique humaniste qui mettait en avant l'individu, les musiciens renoncèrent totalement au style polyphonique pour lui substituer un chant plus près de l'expression humaine; ainsi naquit la monodie qui, comme le suggérait Caccini s'inspirant de Platon, devait s'intéresser "d'abord au mot, puis au rythme, et en dernier lieu au son, et non le contraire".
Domenico Belli, responsable de la musique à la Chapelle San Lorenzo à Florence à partir de 1613 et appelé à la Cour des Médicis à partir de septembre 1619 jusqu'à sa mort en mai 1627, fut au cœur de ce nouveau mouvement musical, et toute sa musique s'imprégna du Nuovo Stile. Avec Caccini, Peri et Cavalieri, il fut l'un des architectes de cette révolution musicale.
Bellerofonte Castaldi, né à Modène en 1580, fut non seulement luthiste et compositeur, mais également poète et aventurier puisqu'il quitta sa ville natale à 23 ans pour sillonner l'Europe et ne revenir à Modène que peu de temps avant sa mort en 1649. Au contraire de Belli, ce musicien indépendant ne voulut jamais être assujetti au service d'un Prince. Si Castaldi resta attaché aux formes anciennes de composition musicale (composant des danses comme le branle, le saltarello, conservant l'écriture de la chanson diminuée telle qu'on la pratiquait à la Renaissance), il s'ouvre également aux nouvelles formes musicales de l'époque, sous l'influence du Nuovo Stile.

L'équipe

Direction musicale : Vincent Dumestre
Distribution :

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Le Poème Harmonique : cliquez ici

autres spectacles

Phaéton [+]
Majesté - Te Deum et Grands Motets de Lalande [+]
Breve è la vita nostra [+]
Le Tremblement de Terre [+]
Son of England [+]
To be or not to be [+]
DANZA [+]
Coeur [+]
Nochebuena [+]
Storie d'amore [+]
Du Louvre à l'Escorial [+]
In Vocem Hominis [+]
La Mécanique de la Générale [+]
Enfants de la malle [+]
Egisto [+]
Te Deum [+]
Caligula [+]
Aux cours du monde [+]
Didon et Enée [+]
El Cancionero de Don Luis [+]
Combattimenti! [+]
Leçons de Ténèbres, F. Couperin [+]
Griots et Consort [+]
Venezia, dalle calli ai palazzi [+]
Cadmus et Hermione [+]
Le Carnaval Baroque [+]
Le Bourgeois Gentilhomme [+]
Le Ballet des Fées [+]
Le Théâtre de la Foi [+]
Je meurs sans mourir, Anthoine Boësset [+]
Quatre chemins de Mélancolie [+]
Carnets de Voyage, Charles Tessier [+]
Esperar, Sentir, Morir [+]
Musiques pour Les Ténèbres, Michel Richard de Lalande [+]
Aux Marches du Palais [+]
Espagnol, je te supplie ! [+]
Lamentations de Cavalieri [+]
Stabat Mater, Pergolesi [+]
L'Humaine Comédie [+]
Il nuovo stile [+]
Musique et Poésie au chevet du Roy [+]
1610 : Nova Metamorfosi [+]
Tonos divinos, Tonos humanos [+]
Œuvres de Giulio Caccini à la cour de Marie de Médicis [+]
 

discographie

L'Humaine comédie, Etienne Moulinié |+]
Lamentations de Cavalieri |+]
Aux marches du palais |+]
Giovanni Battista Pergolesi, Stabat Mater |+]
La musiche di Bellorofonte Castaldi |+]
Domenico Belli, Il nuovo stile |+]
Pierre Guédron, le consert des consorts |+]
La Conversation, Robert de Visée et Théophile Viau |+]
Musiques pour les ténèbres |+]
Il Fasolo |+]
Nova Metamorfosi |+]
Si tu veux apprendre les pas à danser |+]
Quatre chemins de mélancolie |+]
Je Meurs sans Mourir |+]
Plaisir d'amour |+]
Love is strange |+]