Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2012-04-16

Musiques pour Les Ténèbres, Michel Richard de Lalande (2001)

Le Poème Harmonique



Michel Richard de Lalande fut le compositeur de musique sacrée le plus influent et le plus talentueux de la cour de Versailles au XVIIème et au XVIIème siècles. Parmi les Français de sa génération, il contribua en majeure partie au corpus de musique sacrée pour des voix féminines, à une époque où cette musique était généralement considérée comme la chasse gardée des voix masculines. Parmi les musiques qu'il composa et que chantèrent sa femme et ses filles, les Leçons de Tënèbres et le Miserere sont sans conteste les œuvres les plus développées sur le plan technique et les plus éloquentes dans leur force d'expression.
Elles furent composées « pour les dames de l'Assomption et chantez par Mesdemoiselles De la Lande à l'admiration de tout Paris ». Les filles de Michel Richard de Lalande étant toutes deux mortes en 1711 lors d'une épidémie de variole, les leçons furent donc composées avant cette date: en effet, dès 1680, le compositeur avait donné des Leçons de Ténèbres que l'on avait jouées à la Sainte Chapelle à Paris.
Par l'utilisation des basses obstinées chromatiques dans l'écriture de la basse continue, du silence expressif des longues pauses, par la très grande attention qu'il accordait aux textes mis en musiques, il semble que cette œuvre sacrée renferme l'expression la plus éloquente d'un compositeur au sommet de sa réussite.

L'équipe

Direction musicale : Vincent Dumestre
Distribution :

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Le Poème Harmonique : cliquez ici

autres spectacles

Phaéton [+]
Majesté - Te Deum et Grands Motets de Lalande [+]
Breve è la vita nostra [+]
Le Tremblement de Terre [+]
Son of England [+]
To be or not to be [+]
DANZA [+]
Coeur [+]
Nochebuena [+]
Storie d'amore [+]
Du Louvre à l'Escorial [+]
In Vocem Hominis [+]
La Mécanique de la Générale [+]
Enfants de la malle [+]
Egisto [+]
Te Deum [+]
Caligula [+]
Aux cours du monde [+]
Didon et Enée [+]
El Cancionero de Don Luis [+]
Combattimenti! [+]
Leçons de Ténèbres, F. Couperin [+]
Griots et Consort [+]
Venezia, dalle calli ai palazzi [+]
Cadmus et Hermione [+]
Le Carnaval Baroque [+]
Le Bourgeois Gentilhomme [+]
Le Ballet des Fées [+]
Le Théâtre de la Foi [+]
Je meurs sans mourir, Anthoine Boësset [+]
Quatre chemins de Mélancolie [+]
Carnets de Voyage, Charles Tessier [+]
Esperar, Sentir, Morir [+]
Musiques pour Les Ténèbres, Michel Richard de Lalande [+]
Aux Marches du Palais [+]
Espagnol, je te supplie ! [+]
Lamentations de Cavalieri [+]
Stabat Mater, Pergolesi [+]
L'Humaine Comédie [+]
Il nuovo stile [+]
Musique et Poésie au chevet du Roy [+]
1610 : Nova Metamorfosi [+]
Tonos divinos, Tonos humanos [+]
Œuvres de Giulio Caccini à la cour de Marie de Médicis [+]
 

discographie

L'Humaine comédie, Etienne Moulinié |+]
Lamentations de Cavalieri |+]
Aux marches du palais |+]
Giovanni Battista Pergolesi, Stabat Mater |+]
La musiche di Bellorofonte Castaldi |+]
Domenico Belli, Il nuovo stile |+]
Pierre Guédron, le consert des consorts |+]
La Conversation, Robert de Visée et Théophile Viau |+]
Musiques pour les ténèbres |+]
Il Fasolo |+]
Nova Metamorfosi |+]
Si tu veux apprendre les pas à danser |+]
Quatre chemins de mélancolie |+]
Je Meurs sans Mourir |+]
Plaisir d'amour |+]
Love is strange |+]

 

agenda